Ce blog me prend un temps dingue. Je ne compte plus le nombre de siestes zappées pour écrire, ni ces soirées à rallonge l’ordi sur les genoux dans le lit…toujours pour écrire. Mais ce blog m’apporte tellement ! C’est dingue le nombre de personnes que je peux rencontrer, le nombre d’endroits dans lesquels j’ai pu aller mais surtout le nombre de choses que je peux découvrir sur des sujets tellement variés. Ce blog m’enrichie tellement à titre personnel. Je découvre, me découvre, découvre les autres. Avec toujours cette envie d’échanger et de partager ça avec vous, peu importe les sujets qu’ils m’amusent, me tracassent, me tiennent à cœur ou m’interpellent.

Et hier soir, nous étions une petite poignée de blogueuses à être invitées à un événement qui justement m’interpelle !

° Aujourd’hui démarre la Semaine Nationale de Prévention du Diabète °

C’est à cette occasion que nous avons été conviées au Musée de la Magie par Espace Diabète et le Groupe MULTIPRESSE.

Le diabète…

Evidemment, je connais la maladie de nom, sais qu’elle correspond à un taux de glycémie (sucre) trop élevé dans le sang, qu’elle nécessite un traitement et un suivi drastique. Je sais aussi que l’on peut vivre avec cette maladie et garde en tête cette image de piqûres d’insuline régulières.

Mais hier soir, en échangeant avec Espace Diabète et quelques personnes diabétiques dans la salle, j’ai pu en apprendre beaucoup plus sur le diabète.

Non je ne savais pas qu’il y avait 2 catégories de diabétiques. Le diabète de type 1 comporte un aspect génétique avec une déficience du pancréas. Il est donc souvent repéré très tôt dès l’enfance.

Mais à vrai dire je me sentais tellement loin du sujet, presque « immunisée » que je ne m’étais jamais posé la question : le diabète peut-il survenir du jour au lendemain ?

Et bien oui ! C’est ce que l’on appelle le diabète de type 2. Et c’est pas moins de 400 nouveaux diabétiques détectés par jour en France !

Le nombre de diabétiques est en constante augmentation (merci le manque de sport, les plats tout faits et la malbouffe entre autre !) avec de plus en plus de jeunes touchés par le diabète.

Quand je vous dis que la soirée a été riche en découverte.

Nous avons aussi abordé les désagréments que la maladie pouvait entraîner chez les personnes concernées  : dé-sensibilisation des pieds, problèmes rénaux, nouvelle technologie pour prendre son taux de glycémie directement via son smartphone enfin remboursée par la Sécurité Sociale mais tellement prisée qu’elle est en rupture de stock presque partout au grand désespoir des diabétiques présents hier soir.

Espace Diabète s’est donc lancé dans une grande campagne auprès de nos pharmacies dans l’objectif de faciliter le quotidien des personnes diabétiques via un espace dédié au sein même des pharmacies proposant des produits et soins adaptés.

Mais surtout… démocratiser le dépistage !

Parce que les symptômes ne sont pas forcément tout de suite détectables et que pris à temps, le diabète se traite bien mieux.

Jusqu’à présent, oui j’ai été sensibilisée au dépistage du VIH, du cancer de l’utérus, du cancer du sein…

Mais je ne m’étais jamais penchée sur la question du diabète (en dehors de ma période de grossesse avec le test de diabète gestationnel).

Des appareils de dépistage sont mis à disposition en accès libre dans plus de 250 pharmacies partout en France, cela se fait en 5 minutes et c’est indolore.

Merci pour cette soirée, merci pour cette sensibilisation.

Peut-être que cet article vous aura aussi permis d’en savoir un tout petit peu plus sur le diabète ? Ou peut-être que certain(e)s d’entre vous sont concerné(e)s ?

Alors dépistage déjà fait ou pas ?

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Tu peux me suivre « Maman a aussi un prénom » si tu le souhaites sur :

Facebook et Instagram (te reste plus qu’à cliquer dessus).

Un commentaire laissé ici sur le Blog fait toujours super plaisir ! ♥

2 Comments on Semaine Nationale de Prévention du Diabète. Et toi tu l’as fait le dépistage ?

  1. Oui le diabète est une maladie sournoise et les conséquences en sont graves s’il n’est pas détecté à temps. Personnellement j’ai connu le cas d’une dame qui a dû être amputé d’un pied car elle ne ressentait plus rien, celui-ci s’était infecté suite à un soin pédicure. C’est aussi le cas pour le glaucome aucune douleur, aucun symptôme et cependant cela peut conduire à la cécité.

  2. Bonjour,
    Je ne savais pas. Je vais me rendre à la pharmacie me faire dépister et en parler autour de moi. C’est important , merci à toi.

Nhésite pas à me laisser un petit commentaire ici, j'adore ça :