Catégorie : « Maman vide son sac » et ça lui fait du bien !

Elle me donne enfin la main…

Maman a aussi un prénom

Elle me donne enfin la main…

Non je ne deviens pas folle. Oui le titre de cet article est à prendre tel quel au 1er degré. Non ce billet ne va rien dévoiler d’extraordinaire. Mais justement, la vie de maman c’est ça, c’est chaque jour des moments ordinaires qui prennent du sens juste parce qu’il s’agit de notre enfant.

Malgré le tourbillon du quotidien, j’ai quand même l’impression de ne pas louper trop de choses. Enfin je crois… j’espère…

Mamajolie c’est mon centre d’attention, c’est mes angoisses, mon bonheur, mon tout, ma fille unique.

Il y a quelques jours, en prenant le chemin de l’école, j’ai marqué une petite pause dans mon cerveau.

Sa petite main s’était glissée dans la mienne.

Là comme ça, de façon spontanée.

Ce qui chez vous est peut-être un moment banal, ne l’est pas chez moi.

Mamajolie c’est un électron libre depuis toute petite. Elle fonce, marche devant voire préfère partager le chemin de l’école avec ses copains et leurs familles.

Cela ne fait que quelques mois que ma fille me prend la main ailleurs que devant le passage piéton.

Qu’elle le fait par envie, par choix et souvent.

En ce moment, elle n’écoute pas beaucoup à l’école.

Alors je prends ce moment comme une toute petite bouffée d’oxygène qui me rassure. Elle grandit, elle change… la preuve ! Mais le chemin est encore long car la demoiselle est dotée d’un sacré goût pour la liberté.

Moi la mère qui criait hystériquement « Mamajoliiiiiiiiiiiiiiie » dans la rue, ne le fais plus (enfin presque plus).

Ça avance Solène, ça avance…

Elle marche à côté de toi, enfin, fermeté et patience, le reste suivra…

⇒ RACONTE MOI !

Sur quel sujet tu t’es déjà dit, tous les enfants le font mais pas le mien ?

Pourquoi les autres mais pas lui ou elle ? Et puis un jour c’est arrivé comme ça tout en douceur.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Tu peux me suivre « Maman a aussi un prénom » sur :

Facebook et Instagram (te reste plus qu’à cliquer dessus).

Un commentaire laissé ici sur le Blog fait toujours super plaisir ! ♥

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

« Hé Papa, j’ai ma dent qui bouge » !!!

Maman a aussi un prénom

« Hé Papa, j’ai ma dent qui bouge » !!!

Au comment cette discussion entendue au loin entre l’Homme et Mamajolie, aura eu raison de ma micro sieste ! (évidemment, je vous passe le « ne touche plus, on va montrer à Maman »).

Une dent qui bouge ?!?! Pas possible… c’est quoi cette histoire ?!?!?

Je me lève dans la foulée, perplexe, pour voir ça.

Et effectivement, Mamajolie a sa petite dent du bas qui danse la salsa.

Là…. déjà…. aussi tôt ?!?!?

Et bien ouiiiiii !

A l’aube de ses 5ans, il semblerait bien qu’une 1ère dent de lait souhaite se faire la malle.

Et entre nous, je ne m’attendais pas du tout à ça. Enfin pas maintenant quoi… J’imaginais ce moment plutôt en Grande Section.

C’est marrant de voir cette fierté l’envahir. Ce sentiment d’appartenir elle aussi à la team « des grands » dans son école !

Son visage en aurait presque rosi sous l’excitation de ma confirmation. Trop miiiiignon !

Feuille et stylo à la main, dotée de mes talents artistiques très approximatifs, je me suis donc lancée dans un petit schéma de dentiste pour lui expliquer le principe.

Tout en lui glissant d’éviter les pommes hein par exemple et de confier sa dent à la maitresse si la dent tombait à l’école (oui je l’imagine trèeeeees trèeeeees bien la montrer à tout le monde dans la cour !).

Et là… j’ai hésité… mais je lui ai dit !

« Parfois il arrive qu’on ne s’en rende pas compte mais qu’on avale sa dent »…. Oups… buuurk…j’espère pas !! Surtout pour elle, surtout pour la 1ère quoi… C’est pas un peu frustrant pour un enfant ?

Mais très vite, devinez de qui elle m’a parlé elle ?

De M’dame La Petite souris of course !

Le schéma ok c’est sympa mais la Petite Souris c’est beaucoup plus cool.

  • « Faut la prévenir ! »
  • « Elle va venir ce soir ? »
  • « Quand alors ? »
  • « Mais si elle ne trouve pas ma dent son mon oreiller ? »
  • « Oh !! elle va me ramener de l’argent ? »
  • « Ou peut-être un cadeau ? »
  • « Mais faut pas fermer la porte hein, sinon elle ne pourra pas venir ? »

Pour le moment la petite dent est toujours là !

Nous en sommes encore à l’heure du « arrête de toucher ta dent » environ 100 fois par jour !

Alors Mamajolie fêtera t’elle son anniversaire le sourire en mode gruyère ?!?!

♥♥ EDIT ♥♥

Devinez qui a perdu sa dent danseuse de salsa cette nuit ??? Mamajolie biensûr.

Fin de la danse et place au trou dans la gencive.

J’en aurai presque eu les larmes aux yeux, un peu comme elle quand elle a vu du sang dans sa bouche 😅.

Mais qu’est ce qu’elle est fière.

Recouchée, place à la monnaie ! 🐀

Demain, c’est sûr toute l’école le saura !

 

⇒ RACONTEZ MOI !

Chez vous à quel âge est tombée la 1ère dent ?

Petite souris ou Fée des dents ?

Rien, pièce ou cadeau ? Boite à dent ou poubelle ?

 

Maman a aussi un prénom
BLOG : Maman a aussi un prénom

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Tu peux me suivre « Maman a aussi un prénom » sur :

Facebook et Instagram (te reste plus qu’à cliquer dessus).

Un commentaire laissé ici sur le Blog fait toujours super plaisir ! ♥

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Ma sélection de 18 calendriers de l’Avent 2018 pour les Kids ! (au meilleur prix)

Sélection 2018 de calendriers de l'avent enfant

Ma sélection de 18 calendriers de l’Avent 2018 pour les Kids ! (au meilleur prix)

L’année dernière j’avais publié ma sélection 2017 avec 17 idées de calendriers de l’avent. Cet article vous avait beaucoup plu et vous aviez été trèeeees nombreux à le lire !

Je reviens donc en cette année 2018 avec 18 calendriers de l’avent (et je ne dirai pas vivement 2021 😅!)

On commence avec :

1) Le calendrier de l’avent Horse Club de chez SCHLEICH pour les 5-12 ans. Avis aux petits fans d’équitation et d’animaux, c’est le calendrier qu’il leur faut ! Trouvé à 29,99 € chez JOUECLUB (lien cliquable). 

Calendrier de l'avent Horse Club - SCHLEICH
Calendrier de l’avent Horse Club – SCHLEICH2)

 

2) Le calendrier de l’avent l’Arbre Magique de chez KLOROFIL qui sent bon notre enfance ! Adapté pour les plus petits, les surprises du calendrier pourront également venir compléter les accessoires de l’arbre magique. Trouvé en promotion sur la Redoute à 13,99 € (lien cliquable).

Calendrier de l'avent - ARBRE MAGIQUE KLOROFIL
Calendrier de l’avent – ARBRE MAGIQUE KLOROFIL

 

3) Le calendrier de l’avent PAT PATROUILLE de chez SPIN MASTER. Derrière les 24 cases se cacheront Stella, Marcus, Rocky, Ruben, Zuma et Chase habillés de leurs bonnets pour l’occasion mais aussi pleins d’autres surprises. Trouvé chez LECLERC à19,90 € (lien cliquable).

Calendrier de l'avent PAT PATROUILLE
Calendrier de l’avent PAT PATROUILLE

 

4) Le calendrier de l’avent CRAYOLA. Et si les enfants découvraient chaque jour non pas un chocolat ni un jouet mais plutôt de quoi se lancer dans une jolie activité manuelle. Trouvé chez Cultura au prix de 15,99 € (lien cliquable).

Calendrier de l'avent - CRAYOLA
Calendrier de l’avent – CRAYOLA

 

5) Cette année, il y a 2 nouveautés chez PLAYMOBIL. Voici la 1ère avec la Fabrique du Père Noël : 2 lutins, le Père Noël, une petite fille, un renne, le traineau et d’autres surprises. Les enfants pourront ainsi aider le Père Noël dans sa  longue préparation dès le 1er décembre. Trouvé chez Monoprix à 17,99 € (lien cliquable).

Calendrier de l'avent PLAYMOBIL - La Fabrique du Père
Calendrier de l’avent PLAYMOBIL – La Fabrique du Père Noël

 

6) Calendrier de l’avent CARS de chez DISNEY. Voitures, portes-clés, badges…. des surprises différentes chaque jour autour de ces petits bolides ! Trouvé en promotion sur AMAZON à 14,90 € (lien cliquable).

7) Ce Calendrier de l’avent spécial MAGIE de chez CLEMENTONI. Je l’ai découvert lors d’un Salon pour blogueuses et j’ai eu un vrai coup de cœur pour son originalité. Destiné aux enfants à partir de 7ans, ils découvriront chaque jour un nouveau tour de magie à exécuter. Je trouve l’idée super ! Et ça promet un joli spectacle le soir de Noël tout ça. Trouvé chez JOUECLUB à 24,90 € (lien cliquable).

Calendrier de l'avent Magicien CLEMENTONI
Calendrier de l’avent Magicien CLEMENTONI

 

8) Le calendrier de l’avent LEGO CITY du Père Noël. Destiné aux enfants entre 7 et 12ans il est composé de 313 pièces ! Trouvé en promotion directement sur le site de LEGO à 15,99 € (lien cliquable).

Calendrier de l'avent - LEGO CITY
Calendrier de l’avent – LEGO CITY

 

9) Le calendrier de l’avent VTECH. Comme chaque année VTECH propose un nouveau calendrier pour les petits fans de TUT TUT Copains avec un thème spécial Noël. Trouvé à 23,80 € chez AUCHAN (lien cliquable).

Calendrier de l'avent VTECH
Calendrier de l’avent VTECH

 

10) Voici l’un de jouets les plus populaires en ce Noël 2018… les Hatchimals de chez Spin Master. 24 petits Hatchimals à découvrir et à collectionner. Les fans vont fondre pour ce calendrier qui pourrait bien cacher des Hatchimals rares voire en série limitée qui sait …. Trouvé chez JOUECLUB à 24,90 € (lien cliquable).

Calendrier de l'avent - HATCHIMALS
Calendrier de l’avent – HATCHIMALS

 

11) Et le voici le 2ème nouveau calendrier de l’avent PLAYMOBIL avec le centre équestre. Cette marque reste pour moi une valeur sûre ! On n’est jamais déçu par Playmobil. Ici Mamajolie est fan ! Trouvé chez Monoprix à 17,99 € (lien cliquable).

Calendrier de l'Avent - Ferme PLAYMOBIL
Calendrier de l’Avent – Ferme PLAYMOBIL

 

12) Le calendrier de l’avent Barbie de chez Mattel devrait cette année satisfaire les petites indécises avec une Barbie fashion mais aussi… des chocolats.

Calendrier de l'Avent - BARBIE MATTEL
Calendrier de l’Avent – BARBIE MATTEL

 

13) Aie Aie Aie !!! Ce calendrier de l’avent DISNEY est collector !! Vous n’êtes pas sans savoir que Mickey fête cette année ses 90 ans. Ce calendrier fera rougir les fans de Disney. Cette édition est limitée à 1000 exemplaires seulement et contient 24 pin’s 3D en forme de boule de Noël que vous pourrez accrocher sur le sapin. Bonne nouvelle il est encore disponible sur le Disney Store et en promotion à 119,20 € au lieu de 149 € (lien cliquable).

Calendrier de l'avent - DISNEY
Calendrier de l’avent – DISNEY

 

14) Comme chaque année, LEGO FRIENDS nous a concocté un nouveau calendrier de l’avent 2018 pour les 6-12 ans avec 500 pièces Lego à construire avant l’arrivée du Père Noël. Trouvé chez Maxitoy à 19,98 € (lien cliquable).

Calendrier de l'avent - LEGO FRIENDS
Calendrier de l’avent – LEGO FRIENDS

 

15) La marque HOT WHEELS et ses célèbres voitures a fêté ses 50ans cette année ! Voici donc son calendrier de l’avent pour 2018. De quoi compléter les circuits ! Trouvé à 29,99 € sur AMAZON (lien cliquable).

Calendrier de l'Avent HOT WHEELS
Calendrier de l’Avent HOT WHEELS

 

16) Le calendrier de l’avent SAM le Pompier de chez SMOBY. Avis aux petits amateurs de pompier, camion, lance à eaux et de Pontypandy… Le nouveau calendrier de Sam est juste superbe cette année avec 3 personnages, des accessoires mais aussi une caserne en décor. Trouvé chez DISCOUNT à 24,99 € (lien cliquable).

Calendrier de l'Avent - SAM LE POMPIER SMOBY
Calendrier de l’Avent – SAM LE POMPIER SMOBY

 

17) Chez nous ce sera l’indémodable voire même l’incontournable calendrier de l’avent KINDER.

Calendrier de l'Avent - KINDER
Calendrier de l’Avent – KINDER

 

18) Ce calendrier Disney nous a été offert lors du dernier Mercredi Family chez Disney et il sera PARFAIT ! Moi qui ne me suis encore jamais lancée dans une création DIY pour Noël par flemme, par manque de temps… mais un jour ça viendra… un jour… Ce calendrier sera au top car il est un très bon compromis entre le calendrier de l’avent fait maison et celui tout prêt acheté en boutique. 25 cases à garnir d’une surprise mais pas que… ici il y aura des petits jouets, des petits stickers et d’autres cachoteries mais aussi des petits mots tendrement écrit de ma petite main. Mamajolie découvrira donc entre autre un bon pour un tour de manège ou un bon pour un massage par exemple… J’ai déjà hâte ! Il est actuellement en promotion à 18,75 € au lieu de 25 € sur Disney Shop (lien cliquable).

Calendrier de l'avent DISNEY
Calendrier de l’avent DISNEY

 

Et chez vous quels sont les calendriers de l’avent choisis par vos enfants cette année ??

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Tu peux me suivre « Maman a aussi un prénom » sur :

Facebook et Instagram (te reste plus qu’à cliquer dessus).

Un commentaire laissé ici sur le Blog fait toujours super plaisir ! ♥

Jamais sans ma fille …

Blog Maman a aussi un prénom

Jamais sans ma fille…

Pour mon accouchement, il y a une chose que j’appréhendais énormément… c’était la césarienne.

Parce que je voulais la sentir sortir de mon corps. Parce que je rêvais de cet instant où après une ultime poussée, je tendrai les bras, la ferai glisser sur mon ventre, l’amènerai en douceur jusqu’à mon cœur et pourrais quelques instants la blottir aux creux de mes bras.

La césarienne outre le fait de ne pouvoir vivre ça, c’était aussi pour moi synonyme de « séparation ».

J’ai accouché par césarienne, en urgence… J’en ai pleuré, forçant les poussées… mais rien à faire.

Malgré tout, la séparation tant redoutée ne s’est finalement pas trop mal passée. A peine « recousue », j’ai eu la chance de pouvoir rejoindre ma nouvelle famille dans la chambre jouxtant la salle d’opération. La séparation n’aura duré que quelques dizaines de minutes.

Les mois sont passés et comme tout le monde, nous avons été confrontés au choix mais surtout à la recherche du mode de garde.

Là encore, j’ai pleuré…

La simple idée de la confier, de la donner, de la laisser me déchirait le cœur.

Un rendez-vous raté chez une assistante maternelle, des démarches de toutes sortes pour tenter d’obtenir une place en crèche, une reprise du travail décalée… J’ai finalement gardé pendant plus de 7 mois Mamajolie auprès de moi à la maison.

Durant cette période de maman au foyer, j’ai souvent vacillé entre fatigue, bonheur, lassitude, extase, besoin d’elle, besoin de temps pour moi…

L’allaitement n’aura fait qu’un de nous 2. Où j’étais, elle était, où elle était, j’étais…

Je réclamais haut et fort que j’avais besoin de temps pour moi, mais à chaque fois que l’Homme lui mettait son manteau pour une sortie père-fille, les larmes montaient.

Ne me demandez pas pourquoi ? Je sais c’est absurde mais quand on est mère, il y a des choses qui nous dépassent non ?

Derrière la fenêtre, je les voyais partir, s’éloigner sans pouvoir contrôler mes émotions. Comme l’impression qu’elle partait, qu’il me la prenait, qu’ils ne reviendraient pas.

Les semaines sont passées, les sorties père-fille sont devenues quotidiennes et ce sentiment a disparu.

Mamajolie a grandi mais les séparations demeurent toujours un moment de déchirement.

Finalement, on se sépare très peu tous les 3.

Je crois que je mettrais les gares en 1ère place sur le podium des endroits les plus hostiles aux séparations. L’atmosphère, les gens, les coucou sans fin, le train qui tarde à démarrer…

Un calvaire ! L’année dernière, l’Homme et Mamajolie s’étaient organisés un week-end chez sa mère. J’avais fini cachée derrière un poteau de la Gare de Lyon pour contenir mes larmes, sans pouvoir plus rien retenir une fois seule dans ma voiture.

L’Homme le sait, il me comprend … Parce que ce phénomène il le vit aussi ! Les séparations avec Mamajolie ont le même effet sur nous 2 !

L’avantage que nous avons… c’est que notre fille, elle, vit très bien les séparations. Mamajolie c’est une indépendante, une autonome, elle fait partie de ces enfants qui s’adaptent à tout et sont bien partout.

Alors on met de côté nos peurs,nos émotions et on la laisse partir.

Hier, je l’ai déposée à l’Aéroport avec son papy. Ma princesse est partie pour quelques jours de vacances seule dans le Sud, avant que je ne la rejoigne.

Elle va s’amuser, profiter, partager avec ses grands-parents.

Et nous on va souffler…

On est mercredi soir et le mercredi vous le savez ici c’est mère-fille. Ce soir, je ne sens pas ses petits pieds contre moi, ce soir elle ne s’est pas endormie dans mon lit mais dans celui de Mamouny.

Ce soir, j’écris cet article que je n’aurai sûrement pas eu le temps d’écrire si elle était là !

Mamajolie c’est de l’énergie à revendre, c’est de l’action, c’est du non-stop.

Mais…

J’ai besoin de la sentir, de la toucher, de la renifler, de la câliner… Mamajolie c’est devenu ma drogue… ma drogue d’amour, j’en suis accro. On va vivre quelques jours d’abstinence elle et nous, pour savourer encore plus nos retrouvailles.

Et chez vous ? Comment se passent les séparations ?

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Tu peux me suivre « Maman a aussi un prénom » sur :

Facebook et Instagram (te reste plus qu’à cliquer dessus).

Un commentaire laissé ici sur le Blog fait toujours super plaisir ! ♥

 

Blog Maman a aussi un prénom
Blog Maman a aussi un prénom

 

Semaine Nationale de Prévention du Diabète. Et toi tu l’as fait le dépistage ?

Ce blog me prend un temps dingue. Je ne compte plus le nombre de siestes zappées pour écrire, ni ces soirées à rallonge l’ordi sur les genoux dans le lit…toujours pour écrire. Mais ce blog m’apporte tellement ! C’est dingue le nombre de personnes que je peux rencontrer, le nombre d’endroits dans lesquels j’ai pu aller mais surtout le nombre de choses que je peux découvrir sur des sujets tellement variés. Ce blog m’enrichie tellement à titre personnel. Je découvre, me découvre, découvre les autres. Avec toujours cette envie d’échanger et de partager ça avec vous, peu importe les sujets qu’ils m’amusent, me tracassent, me tiennent à cœur ou m’interpellent.

Et hier soir, nous étions une petite poignée de blogueuses à être invitées à un événement qui justement m’interpelle !

° Aujourd’hui démarre la Semaine Nationale de Prévention du Diabète °

C’est à cette occasion que nous avons été conviées au Musée de la Magie par Espace Diabète et le Groupe MULTIPRESSE.

Le diabète…

Evidemment, je connais la maladie de nom, sais qu’elle correspond à un taux de glycémie (sucre) trop élevé dans le sang, qu’elle nécessite un traitement et un suivi drastique. Je sais aussi que l’on peut vivre avec cette maladie et garde en tête cette image de piqûres d’insuline régulières.

Mais hier soir, en échangeant avec Espace Diabète et quelques personnes diabétiques dans la salle, j’ai pu en apprendre beaucoup plus sur le diabète.

Non je ne savais pas qu’il y avait 2 catégories de diabétiques. Le diabète de type 1 comporte un aspect génétique avec une déficience du pancréas. Il est donc souvent repéré très tôt dès l’enfance.

Mais à vrai dire je me sentais tellement loin du sujet, presque « immunisée » que je ne m’étais jamais posé la question : le diabète peut-il survenir du jour au lendemain ?

Et bien oui ! C’est ce que l’on appelle le diabète de type 2. Et c’est pas moins de 400 nouveaux diabétiques détectés par jour en France !

Le nombre de diabétiques est en constante augmentation (merci le manque de sport, les plats tout faits et la malbouffe entre autre !) avec de plus en plus de jeunes touchés par le diabète.

Quand je vous dis que la soirée a été riche en découverte.

Nous avons aussi abordé les désagréments que la maladie pouvait entraîner chez les personnes concernées  : dé-sensibilisation des pieds, problèmes rénaux, nouvelle technologie pour prendre son taux de glycémie directement via son smartphone enfin remboursée par la Sécurité Sociale mais tellement prisée qu’elle est en rupture de stock presque partout au grand désespoir des diabétiques présents hier soir.

Espace Diabète s’est donc lancé dans une grande campagne auprès de nos pharmacies dans l’objectif de faciliter le quotidien des personnes diabétiques via un espace dédié au sein même des pharmacies proposant des produits et soins adaptés.

Mais surtout… démocratiser le dépistage !

Parce que les symptômes ne sont pas forcément tout de suite détectables et que pris à temps, le diabète se traite bien mieux.

Jusqu’à présent, oui j’ai été sensibilisée au dépistage du VIH, du cancer de l’utérus, du cancer du sein…

Mais je ne m’étais jamais penchée sur la question du diabète (en dehors de ma période de grossesse avec le test de diabète gestationnel).

Des appareils de dépistage sont mis à disposition en accès libre dans plus de 250 pharmacies partout en France, cela se fait en 5 minutes et c’est indolore.

Merci pour cette soirée, merci pour cette sensibilisation.

Peut-être que cet article vous aura aussi permis d’en savoir un tout petit peu plus sur le diabète ? Ou peut-être que certain(e)s d’entre vous sont concerné(e)s ?

Alors dépistage déjà fait ou pas ?

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Tu peux me suivre « Maman a aussi un prénom » si tu le souhaites sur :

Facebook et Instagram (te reste plus qu’à cliquer dessus).

Un commentaire laissé ici sur le Blog fait toujours super plaisir ! ♥

Le choix du prénom…

Comme vous le savez, dans quelques jours je vais de nouveau être tata ! Une petite fille, qu’on appelle encore « le bébé » ! La faute à ses parents qui traînent à se mettre d’accord et à surligner définitivement l’un des prénoms mentionnés sur leurs listes respectives.

Du coup, je me suis rendue compte que je ne vous avais jamais parlé du prénom de Mamajolie. Parce que Mamajolie évidemment n’est pas son vrai prénom n’est-ce-pas ! Je l’utilise en surnom, sur le blog et les réseaux sociaux mais si un jour vous la croisez dans la rue, criez « Mamajolie » vous verrez elle se reconnaîtra !

Avec l’Homme on a du se mettre d’accord sur le prénom aux alentours de mon 7ème mois de grossesse.

Certaines ont un coup de cœur depuis toujours pour un prénom. Avant même la naissance, voire la conception de leur enfant, elles savent déjà comment elles l’appelleront.

Ça n’a pas été le cas ici.

J’ai donc fait comme beaucoup. J’ai cherché sur mon pote google et les sites internet de plus en plus nombreux sur le sujet, le fameux prénom coup de cœur. Et j’ai lu et relu les centaines de lignes joliment classées par ordre alphabétique a t’en filer une migraine.

Dès qu’un prénom m’interpellait, je le proposais à haute voix à l’Homme. Quelle erreur !

Ne jamais-jamais-jamais faire ça ! « Celui-ci t’en penses quoi ? NON – Ça c’est joli ? NON, Alors celui là c’est court et simple ? BOF NON ».

J’ai fini par croire qu’on allait appeler notre fille « NON » !

Changement de technique j’ai fait ma liste dans mon coin, pas sur un papier mais en super maman 2.0 sur l’appli « NOTES » de mon portable comme ça à la moindre idée, j’avais ma liste à portée de main.

Mamajolie c’est la mixité avec des origines Bretonne, Auvergnate et Tunisienne.

Mon homme est musulman avec un prénom musulman. Et c’est donc vers un prénom fille musulman qu’on se dirigeait. Là aussi les sites internet spécialisés pullulent ! J’ai donc crée ma liste sur la base d’un prénom court, musulman, facile à prononcer, doux et qui pouvait aller aussi bien à une petite fille qu’une adulte.

J’en ai soumis 5 à l’Homme dont 1 qui correspondait moins aux critères mais que j’aimais bien pour sa douceur : EMMA.

Et c’est finalement celui-ci que nous avons gardé.

Mamajolie c’est donc Emma dans la vraie vie.

On s’est mis d’accord, l’avons annoncé et ce n’est que plus tard que j’ai découvert que c’était l’un des prénoms les plus donnés en France mais aussi dans certains pays Européens. Trop tard, on l’aime, on le garde !

Mais je sais à quel point la Tunisie est chère à mon Homme, à quel point elle lui fait penser à son papa parti trop tôt.

Emma c’était acté mais je savais qu’il manquait quelque chose. Il manquait à ma fille une autre partie d’elle, de ses origines.

Alors je suis partie à la recherche d’un second prénom. Parce que je trouve la mixité belle et que pour bien la vivre, il ne faut pas renier ses origines.

Je n’ai même pas eu à remettre le nez dans ma liste. Un flash : SELMA.

Il était tout trouvé ! Selma c’est ainsi qu’on m’appelle en Tunisie car comment vous dire … Solène c’est juste imprononçable pour une partie de la famille là bas !

Du coup, ce sera Emma en premier prénom et Selma en second prénom.

La France et la Tunisie. Elle quoi !

Mamajolie a déjà été en Tunisie. Il y a environ 1an lors d’une discussion, nous en sommes venus à lui parler de son prénom, de ses prénoms.

Vers 3ans, elle a alors découvert son 2ème prénom.

Depuis elle se l’est complètement approprié. C’est assez étonnant mais depuis 1an environ lorsqu’on lui demande comment elle s’appelle elle répond naturellement « Emma Selma ». Il m’arrive parfois de lui rappeler que son prénom c’est surtout Emma mais rien n’à faire, elle ne veut pas, elle veut garder les 2. Et puis dans la vie, il y a parfois de sacrées coïncidences. Depuis la rentrée, elle s’est liée d’amitié avec une petite fille de Grande Section qui s’appelle SELMA mais surtout Emma en second prénom aussi !  Étonnant cette similitude inversée ! Forcément quand on est petite ça crée des liens !

1er prénom validé ! 2ème prénom validé ! Affaire classée !

Ça c’était sans compter mes insomnies du 9ème mois. Quoi … c’est pas de notre faute… On serait carrément moins chiante aussi si on arrivait à dormir !

C’est donc posée la question du nom de famille !

Et oui quand t’es pas mariée… c’est ça de vivre dans le pêché !

Aucun doute sur le fait de donner le nom de famille de papa mais est-ce-que je rajoute le mien ?

2 prénoms, 2 noms de famille… Gros doute… Je me suis dis qu’à chaque fois qu’elle irait voter, elle me regarderait peut-être de travers avec ses prénoms et noms à rallonge !

Mais en même temps j’avais peur de me sentir un peu exclue moi aussi de cette famille…

Le bidon au bord de l’explosion, j’ai lâché prise… ce sera uniquement le nom de famille de papa.

Avec la crèche puis l’école, j’ai finalement pris l’habitude qu’on zappe mon vrai nom de famille pour m’appeler Madame xxxx comme Mamajolie et l’Homme.

D’ailleurs, je partage avec vous une petite information que j’ai eue plus tard, si tu n’es pas mariée et que tu ne donnes pas ton nom de famille à ton 1er enfant, tes autres enfants ne pourront pas l’avoir non plus. C’est une décision à prendre dès le 1er.

Du coup, tu m’épouses quand Chéri ?

Et vous racontez moi, qui a choisi le prénom ? Comment ? Un seul ou plusieurs prénoms ?  Un seul ou deux noms de famille ? J’ai hâte de vous lire…

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Tu peux me suivre « Maman a aussi un prénom » si tu le souhaites sur :

Facebook et Instagram (te reste plus qu’à cliquer dessus).

Un commentaire laissé ici sur le Blog fait toujours super plaisir ! ♥

 

« AVEC MA SOEUR… »

MA SŒUR

3 ans et 3 jours d’écart. Voilà ce qui nous sépare elle et moi. Car hormis l’âge, je crois que tout le reste nous uni.

Une partie de moi aurait adoré faire partie d’une grande fratrie, j’ai toujours trouvé ça trop classe de pouvoir dire « avec mes frères et sœurs ».

Ainsi va la vie… Moi je n’en ai qu’une mais j’ai hérité d’une perle.

Et des « avec ma sœur » j’en ai lâché des milliers

Toutes petites déjà, elle me vouait un amour limite maternel. Une douceur très approximative, ses bras toujours autour de moi, pas de doute, ce bébé tout joufflu au bord de l’asphyxie sur les photos c’est bien moi sur ses genoux.

Parce que nous avons partagé la même chambre toute notre enfance, elle était ma meilleure copine de jeux.

Puis est arrivée l’adolescence, les premiers copains et les premiers secrets. Les premières peines de cœur à apaiser aussi…

L’avantage quand tu as une grande sœur, c’est que tout va plus vite… Elle te prend sous son aile, te guide et t’amène avec elle.

Voilà donc l’heure des 1ères sorties, des 1ères boites, des 1ers voyages…

Après l’enfance et cette période d’adolescence, on aurait pu chacune prendre un peu de distance sauf que nous, on ne s’est pas arrêtées aux 1ères fois ! Notre complicité est si naturelle que nous avons fini par pratiquement tout organiser ensemble.

On s’est fait des amis aussi chacune de notre côté, qu’on s’est présentés !

« Les sisters » comme on nous appelait étaient toujours là ! On s’est éclatées dans les plus belles boites parisiennes, on a fait de la danse, nos anniversaires, du camping, la Tunisie, la Thaïlande ensemble ! Même le boulot ! Oui oui moi aussi j’ai bossé dans un cabinet d’Avocats à la sortie du Lycée.

On s’est toujours mutuellement protégées face aux autres, face au monde. Je pourrais en arriver aux mains si quelqu’un touchait à elle (et je crois bien qu’elle aussi). On a aussi éliminé tout risque de conflit potentiel, à commencer par les mecs ! Et oui parce qu’à l’époque quand t’es 2 filles avec seulement 3ans d’écart… forcément… donc exit les indécis qui repartaient bredouille !

Nos caractères se ressemblent un peu…mais peut-être pas tant que ça. Elle est plutôt calme et réservée, moi plutôt speed et fofolle. Son fils est comme elle, Mamajolie comme moi et devinez quoi…ils s’entendent à merveille !

Ce lien fraternel nous permet aussi de se connaitre par cœur, on s’autorise à se dire les choses franchement mais avec diplomatie, chacune connaissant par cœur le caractère et les réactions de l’autre.

« Avec ma sœur » j’ai des tonnes de souvenirs vécus et à venir !

Et puis derrière ces années bonheur, nous avons aussi eu des périodes plus sombres : des séparations compliquées, des galères de voiture, des problèmes d’argent ou même d’appartement. Et on s’est épaulées, quoi qu’il arrive.

Hier j’ai donc passé la journée chez ma sœur, parce que j’ai senti qu’elle avait besoin de moi, de ma présence, de mon soutien et aussi de mes gros bras ! J’y retournerai cette semaine encore, puis la semaine prochaine et cela chaque fois qu’elle n’osera pas me dire que ça ne va pas. Parce que je suis sa sœur et que justement je la connais par cœur.

Dans quelques jours, elle va m’offrir pour la 2ème fois un merveilleux cadeau, une petite nièce cette fois-ci et pour ça aussi c’est génial d’avoir une sœur !

 

Tu peux me suivre « Maman a aussi un prénom » si tu le souhaites sur :

Facebook et Instagram (te reste plus qu’à cliquer dessus).

Un commentaire laissé ici sur le Blog fait toujours super plaisir ! ♥